Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Voici un bel endroit dans lequel je souhaitais aller depuis longtemps. Cependant à chaque réservation, je n’arrivais pas à obtenir de place. Il faut dire que ce restaurant, étoilé Michelin, dispose d’une petite salle, intime, et que la demande est très forte !

Pour ce dîner, j’étais en liste d’attente mais la veille j’ai été informée de la disponibilité d’une table. Je n’ai donc pas hésité !

Nous voici donc devant l’entrée de la boutique, avec de belles références de vins. Au fond de la grande pièce, une salle plus petite avec une cuisine ouverte : le restaurant Garopapilles.

Garopapilles à Bordeaux (33)

Pour le dîner, seul un menu en 5 services est proposé. Nous l’accompagnerons de l’accord mets/vins sur 4 de nos plats. Mais bien d’autres mises en bouche nous serons servies !

Nous avons quatre premiers petits plats qui nous sont apportés, pleins de saveurs.

Garopapilles à Bordeaux (33)

Laitue de mer

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Tempura de chou-fleu
Tempura curcuma-carotte

Garopapilles à Bordeaux (33)

Mousse de betterave, dés d’anguille fumée, croûtons

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Royale de foie gras, réduction de balsamique,
crumble de cacahuète, émulsion de patate douce et curcuma

Les saveurs sont toutes très différentes et absolument parfaites. La dernière mise en bouche à base de foie gras est absolument parfaite, toute en contraste, avec des saveurs fabuleuses !

Nous commençons notre menu avec une entrée pleine de peps !

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Saint-Jacques grillées sur lit d’échalotes et de menthe,
ravigote aux huîtres et noix de cajou

Vin : Viognier – Domaine de la Janasse 2017

Le mélange de saveurs sur ce plat en froid et tiède sont surprenantes, mais tellement justes ! On décortique son plat, chaque bouché est différente…

Tout au long de notre repas, différentes variétés de pain nous sont proposées, toutes aussi délicieuses les unes que les autres.

Garopapilles à Bordeaux (33)

Pain feuilleté, pain de campagne, baguette,
pain à la tapenade maison d’olives noires

Notre dîner se poursuit avec un plat au homard, sublimé par une sauce truffée onctueuse et parfumée.

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Homard, épinards rouges,
sauce « Ma poule truffée »

Vin : Bourgogne – Domaine Michel Noellat 2014

Nous enchaînons sur un met noble : les ormeaux. J’en ai rarement mangé, mon palais est peu aiguisé à ce coquillage d’exception. La préparation avec une sauce au vin transforme les saveurs vives et citronnées qu’on aurait attendues. Nous dégustons un plat plein de rondeur, très onctueux et réconfortant : un régal !

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Ormeaux, artichauts poivrade,
champignons shitake, sauce vin rouge

Vin : Le Salette – I progni 2016

Nous continuons avec la viande, qui sera contre toute attente mon plat coup de cœur ! Visuellement c’est une petite merveille : des couleurs vives, des contrastes, on a envie de plonger sa fourchette… La viande est fondante, le raifort apporte beaucoup de peps, alors que la soupe verte apporte sa rondeur. Un plat splendide !

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Jarret de veau confit, crème montée au raifort,
soupe verte, échalote grillée

Vin : Pinot noir – Les Fichots 2014

Notre merveilleux dîner se termine avec la touche sucrée, mélange harmonieux de saveurs exotiques et épicées.

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Mangue et fruit de la passion, pain d’épices,
sorbet fromage blanc, émulsion au potimarron

Avant de quitter cette jolie salle, des dernières petites douceurs nous sont offertes, dont une guimauve aérienne et parfumée absolument délicieuse…

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Garopapilles à Bordeaux (33)

Clémentine au sucre
Gavotte au cédrat confit
Guimauve noix de coco


Mon avis :

– Service : un service rapide et efficace, de bonnes explications des plats, vraiment parfait
– Ambiance/Déco : la salle est joliment décorée, ambiance campagne avec chaises en bois et tables en bois sans nappe. On regrette seulement de ne pas trouver d’assiette à pain. La salle est également un peu bruyante
– Cuisine : la cuisine est juste, on sent vraiment qu’on est dans un établissement qui a la reconnaissance du guide rouge. Beaucoup de cohérence et de continuité entre les plats, pas de plat en dessous ou d’autre franchement très au-dessus. Mon coup de cœur tout de même pour le jarret de veau, pour les yeux et les saveurs !
– Prix : le menu du soir est à 90 euros, compter 35 euros de plus pour un accord mets/vins en 3 verres, 45 euros pour 4 verres, 55 euros pour 5 verres. Un supplément d’une assiette de fromages est également proposée (12 euros). Les prix sont habituels pour ce niveau de restaurant, nous avons profité de mets d’exception (foie gras, Saint-Jacques, ormeaux, …). A noter que les prix et les menus sont différents pour le déjeuner
– J’y reviens ou pas ? : c’est une très belle adresse qui mérite amplement son étoile Michelin. La cuisine est vraiment remarquable, c’est à ne pas manquer !


Garopapilles

62 rue de l’Abbé de l’Epée
33 000 BORDEAUX

09.72.45.55.36

Site Internet : https://garopapilles.com/accueil/restaurant/

Ouvert :
– le midi de 12h15 à 14h00 du mardi au vendredi
– le soir de 19h30 à 21h00 les jeudi et vendredi

Réservation indispensable plusieurs jours à l’avance, surtout pour le dîner

Garopapilles à Bordeaux (33)

Suivez-moi et aimez-moi sur :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.